Ce que nous donnons à nos proches n’est peut-être pas ce dont ils ont besoin.

Et inversement.

Nous avons naturellement tendance à donner à l’autre ce dont nous, nous aurions besoin dans une situation donnée. Cela part d’une bonne intention, mais ne fonctionne pas toujours.

Vous vous dites peut-être parfois : « Je ne comprends pas, je fais tout pour aider X et rien ne change », ou « Je lui ai dit mille fois de faire ceci ou cela, et X ne le fait pas. Pourtant je sais que c’est la solution à son problème », ou encore « Il/elle ne voit pas tout ce que je fais pour lui/elle ».

Sauf que vous faites peut-être quelque chose qui ne répond pas au besoin de cette personne à ce moment précis.
Sauf que vous donnez peut-être des solutions concrètes à quelqu’un qui veut simplement parler et être écouté.
Sauf que l’autre n’est pas nous et ce qui vous semble utile ne l’est pas forcément pour l’autre.

… Et que vous faites peut-être donc des choses « pour rien ».

On ne sait jamais de façon certaine ce dont une personne a besoin à un instant T pour se sentir aimée, aidée et soutenue – nous ne sommes pas devin et encore moins dans la peau de l’autre.

Alors, comment savoir quoi faire ?

Comme souvent, la réponse la plus efficace se trouve dans la communication : demander clairement à l’autre ce dont il a réellement besoin – de l’aide, une simple écoute, un cadeau, une étreinte, du temps pour soi, du silence, etc.

Dans la pratique, si une personne vous est chère et que vous souhaitez lui apporter votre soutien, votre présence et votre amour dans des moments difficiles, vous pouvez par exemple lui demander :

« Lorsque tu te sens triste, en colère, frustrée, etc., de quoi as-tu besoin et que puis-je faire pour t’aider au mieux ? As-tu besoin que je te laisse tranquille quelques instants, as-tu besoin d’un calin, veux-tu que je t’écoute simplement raconter la situation ou souhaites-tu également recevoir des conseils, si j’en ai à te donner ? »

Lorsqu’on se lance pour la première fois, la discussion qui en découle peut être maladroite ou hésitante. Comme pour beaucoup de choses, la pratique rend les choses de plus en plus aisées et naturelles.

Essayez, et vous pourrez être surpris.e par ce que vous découvrez sur votre interlocuteur.rice.

D’autres réponses peuvent déstabiliser, rendre triste ou frustrer, mais souvenons-nous que les besoins de l’autre ne nous impliquent pas forcément toujours, que nous ne sommes pas toujours la personne qui peut aider. Acceptons-le et ne le prenons pas personnellement.

L’inverse est également possible : n’hésitez pas à vous demander ce dont vous avez le plus besoin lorsque vous traversez un moment difficile ou que vous avez eu une journée compliquée, puis à le dire à vos proches. Ainsi, vous vous sentirez soutenu.e de la manière qui vous correspond et vous aide vraiment.

Et si vous avez des attentes spécifique vis-à-vis d’une personne en particulier, osez les exprimer tranquillement afin de lui offrir la possibilité de vous dire si elle souhaite y répondre et si elle est en mesure de le faire. Ca ce sera pas toujours le cas, et c’est ok : c’est le choix et le droit de la personne. Mais ce sera exprimé clairement, et chaque interlocuteur saura à quoi s’attendre et les déceptions seront moindres.

Au final, ces échanges à cœur ouvert permettent d’enrichir la relation, de mieux connaitre la personne aimée et réservent même de jolies surprises. Ils permettent en outre d’éviter bon nombre d’incompréhensions, de frustrations, de rancœurs ou de discordes.

Il est parfois simple d’aider l’un de nos proches, ou du moins plus simple qu’on ne le pense ; si l’on sait ce qui lui fait réellement du bien.

Nous sommes tous différents, et nos besoins le sont donc tout autant. Il y a autant de manière d’être en relation avec l’autre que de personnes sur cette planète, alors prenons en compte ces différences dans notre manière d’aimer nos proches.

Tous les liens que nous tissons sont uniques, et c’est selon moi la beauté de la chose.

Osez demander, osez dire.
Laissez-vous surprendre par ce que vous créerez dans la relation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :