Sortir du conflit.

« Souvent, lorsque l’on parle de résolution des conflits, on évoque trois types de démarches : la voie juridique (un procès), la médiation (par un professionnel ou un simple tiers) ou la négociation directe.

Mais le cas des conflits relationnels […] est particulier. Ils ne peuvent être résolus que par ceux qui y sont engagés, et les moyens qu’ils ont à leur disposition s’apparentent tous au DIALOGUE et à la MÉTACOMMUNICATION : parler entre soi de la relation qui nous unit, de la façon dont on la perçoit, de ce qu’on y éprouve et de ce qu’on en attend.

La métacommunication suppose des attitudes radicalement opposées à celles qui sous-tendent les conflits. Là où ces derniers alimentent la fermeture défensive, l’agressivité, la diabolisation de l’autre et l’égocentration, la métacommunication repose sur l’OUVERTURE, l’ÉCOUTE et l’EMPATHIE. S’engager sur cette voie est donc déjà, en soi, commencer à sortir du conflit.

La métacommunication repose sur la PAROLE ; parler amène à se distancier de ses émotions en les extériorisant : pouvoir dire sa colère permet de s’en extraire et de l’être un peu moins. Et exprimer ce que l’on ressent, même du bout des lèvres, c’est ouvrir une brèche dans son système de défense et se rendre accessible à l’autre : ainsi, lui avouer son désarroi, c’est désarmer sa violence et susciter sa compassion.

La métacommunication ouvre la voie à la COMPRÉHENSION. Elle permet de dépasser le niveau manifeste des conflits, d’en saisir les raisons profondes, de débusquer les enjeux identitaires ou relationnels qui les sous-tendent, de faire la part des motifs personnels et des influences du contexte.

La métacommunication est fondée sur le DIALOGUE. Il ne s’agit pas seulement de comprendre, mais de COMPRENDRE ENSEMBLE. Elle est donc créatrice de lien, d’échange et de réciprocité.

Pour toutes ces raisons, la métacommunication reste l’outil privilégié pour régler un conflit, permettre aux protagonistes de se resituer par rapport à l’objet du litige et amener la relation à évoluer pour PERDURER EN SE TRANSFORMANT. »*


Exerçons-nous tous les jours au dialogue, au COMPRENDRE ENSEMBLE, pour expérimenter des relations apaisées et authentiques !

*Source : « Les conflits relationnels », Dominique Picard & Edmond Marc (éditions Que sais-je)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :